Touche Pas A Mon Vigneron:



logo_2.jpg

Signons la pétition et sauvons le droit d'expression des vignerons !


Le professeur Reynaud à remis récemment son rapport présentant des préconisations pour lutter contre les addictions, notamment en matière d'alcool et donc de vin...

Selon ces préconisations, le vin est englobé dans l'alcool pour toutes les mesures prônées. Il n'est établi aucune différence entre le vin, toute la culture qui l'accompagne, et n'importe quel alcool.

Mesures globales à relever:
- L'augmentation des taxes sur l'alcool (vins et spiritueux)
- L'instauration d'une taxe marketing (1€ pour 1€ engagé)
- La création d'un "observatoire du marketing" dont le but serait le contrôle de la communication (a priori financé par les taxes prises aux vignerons)
- La fin de la communication sur les réseaux sociaux pour les acteurs du vin (vignerons, négociants..)

Quelles conséquences:
- Plus de publicité sur le net pour les marques d’alcool mais au-delà des marques, on entend aussi les appellations.
- Un vigneron ne pourrait plus avoir de page FB ou de comptes Twitter visible en France. Quand on sait que les ventes en France représentent environ 30 millions d’hectolitres…
- Les petits salons montés par des vignerons n’auront plus la visibilité offerte par les événements FB et l’écho des réseaux tant dans leur préparation que dans les invitations au public.
- La taxe au marketing devrait réduire tous les budgets alloués à la communication de moitié (l’autre moitié servant à financer la taxe et l’organisme de contrôle, c’est le 2ème effet Reynaud)

Un collectif, Touche Pas A Mon Vigneron, a décidé de manifester son opposition en créant une pétition en ligne afin d'empêcher ces préconisations de se transformer en réalités.
Alors si vous désirez continuer de suivre nos aventures que vous aimez, si vous souhaitez continuer de lire le vin, prenez vos souris et cliquez sur la pétition. Nous, on a signé, et vous?

Pour signer et se renseigner, c'est ici : pétition et rapport Reynaud
GOOGLE+1_1.pngimages.jpg