Déboucher une bouteille


On pourrait penser qu’il est simple de déboucher une bouteille. 
Et pourtant, au moment d’ouvrir un grand flacon, l’émotion vous submerge et fait trembler votre main ? 
Suivez nos conseils pour ne rien gâcher de ce moment crucial... 

Au moment de l'ouverture, la bouteille doit, bien sûr, avoir atteint la température adéquate. 
La capsule couvrant le bouchon doit être découpée soit au milieu de la bague soit sous celle-ci et non au-dessus.
Le bouchon laisse apparaître quelques traces de moisissure ? Pas de panique, c’est plutôt bon signe, en fait. 
Leur présence indique simplement que le vin a été stocké dans une cave humide. 
Pour les vieux millésimes, prudence et lenteur sont les clés de la réussite. Privilégiez un tire-bouchon classique (le fameux couteau de sommelier), d’une grande précision. Attention à ne pas traverser le bouchon qui pourrait s’en trouver fragilisé lors de son extraction. On déconseillera l'utilisation des appareils à gaz ou à air qui peuvent abîmer le vin. Pour ouvrir une bouteille de Crémant, tenez le bouchon d'une main ferme et faites tourner doucement la bouteille de l'autre. 

   - Le bon verre pour y boire plus clair

verre.jpg“Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ?” Et bien non ! 
A bon vin, bon verre et le contenant a autant d’importance que le contenu. 
Tout d’abord choisissez un verre qui soit le plus fin possible, en cristal idéalement sauf si vous craignez la casse 
(le lavage à la main, recommandé, augmente d’autant ce risque). 

A chaque type de vin correspond un verre. 
En règle générale, le verre doit être en forme de tulipe fermée. Avec un bord incurvé vers l'intérieur, le verre doit capter les arômes du vin et les canaliser vers le nez. Un verre ne doit jamais être rempli à plus du tiers de sa contenance. Idéalement la contenance d'un verre est de 30cl. 
On pourra utiliser certains verres beaucoup plus larges afin de libérer les arômes d'un vin jeune ou pour déguster un vin à son apogée. En revanche, pour des millésimes très anciens, privilégier des verres légèrement plus petits afin d'éviter une évaporation trop rapide de son bouquet. Pour le crémant, la flûte permettant de visualiser la montée des bulles est particulièrement recommandée (moins pratique, la coupe diffuse trop rapidement les arômes). 
Bien entendu, le verre doit être tenu par son pied et non par sa coupe au risque de réchauffer trop rapidement le vin. 

Quel que soit le type de vin, une règle d'or est à respecter :
les verres ainsi que les carafes doivent être d'une propreté irréprochable. 
Trop souvent, une fine pellicule de savon ou une désagréable odeur de détergent altère le bouquet subtil et délicat d'un grand vin.